Le parrainage, un pont entre les personnes mais aussi les pays…

Jean Marie et Cyriaque sont deux frères Burundais, réfugiés au Rwanda depuis 2015. Opposé au troisième mandat du Président Nkurunziza, Jean Marie a eu peur de représailles après son élection. A Kigali, il a eu la chance de trouver un emploi de planton de nuit dans un petit hôtel. Cyriaque l’a rejoint à la fin de ses études secondaires, en 2018.

C’est à l’hôtel que Jean Marie rencontre Anne, une rencontre inattendue, improbable, qui va changer sa vie. Anne est marraine à ADPM depuis le début des années 1970. Elle a eu de nombreux filleuls, dont certains avec qui elle a développé une réelle amitié. Anne, touchée par l’histoire de Jean Marie, le présente à Lazare, son second filleul, aujourd’hui marié, père de 3 enfants et coordinateur des partenaires internationaux et nationaux au Ministère de la Santé.  

 

Lazare a pris Jean Marie sous son aile. Il est devenu son référent au quotidien, pour les démarches administratives notamment. A son retour, Anne a contacté ADPM pour proposer de parrainer Jean Marie et Cyriaque, s’ils reprenaient leurs études. Depuis janvier, Jean Marie étudie dans une école de tourisme, Cyriaque dans une école de commerce. Ils sont en contact par mail et via les réseaux sociaux avec leur marraine. Leur histoire prouve que le parrainage n’est pas qu’un simple appui financier. Il peut aller bien au-delà et ouvrir des portes et des opportunités inimaginables. Créer des liens au-delà des frontières.

 

 

Des témoignages comme ceux de Charlène, Alphonse, Jean Marie et Cyriaque, on pourrait vous en donner bien d’autres. Ils sont l’exemple parfait du rôle de l’éducation ou la formation dans le développement, l’autonomie de l’enfant à l’âge adulte. Ensemble, nous pouvons les aider à se construire un avenir ! Parrainez un jeune ou une formation ! Contactez-nous !